Village santé - Plan autisme 2017
vendredi 19-07-2019
         



Notre Objectif majeur

Accompagner les victimes , leurs parents et leurs proches vers des solutions permettant une intégration dans une vie normale et pleine de sens.

N'oublions jamais :

l'enfant va grandir, et vieillir

Nous devons l'accompagner pour qu'il s'assume en totalité ou en partie mais avec un centre de référence

L'Institut Santé

 Le Plan autiste du Président de la république 2017

Monsieur Emanuel Macron répond aux attentes des parents et des associations d'enfants victimes des affections du spectre autistique.

 

Les attentes des familles sont :

  • Faire le bilan du plan autisme 3 dans chaque région
  • Revoir les classifications et contrôler l’utilisation de l’argent public
  • Soutenir massivement les familles
  • Garantir l’accès à un diagnostic précoce et conforme aux classifications internationales
  • Revoir la formation
  • Investir massivement dans l’inclusion scolaire
  • Ouvrir en grand nombre des services pour adultes
  • Donner au plan Autisme 4 autant de moyens que ceux accordés au Plan Alzheimer et Plan Cancer.
  • Organiser un pilotage régulier avec une équipe-projet nationale et les associations
  • Développer la recherche

 

 

Autisme

 

 

 

Monsieur Le Président de la République souhaite que le 4ème Plan autisme commence dès maintenant pour qu’il soit prêt pour le PLFSS 2018 (Projet de Loi des Finances de la Sécurité Sociale).

 


Les grands axes en sont :

  • La révision de la gouvernance
  • Le renforcement de la politique de diagnostic
  • Le soutien aux familles
  • La formation des professionnels
  • L’inclusion sociale et citoyenneté :
    • accès au soin,
    • scolarisation,
    • emploi,
    • formation professionnelle,
    • logement,
    • articulation entre le milieu sanitaire et le médico-social
  •     La recherche d'innovations.

 

 

L' Institut Santé répond a ces grandes lignes dans son projet novateur de Bordeaux Métropole (33) de par :

  • Proximité avec des centres de soins et de suivi pratiquant les méthodes internationales d'accompagnement: ABA, TEACCH, PECS, MAKATON
  • Aide à un diagnostic systèmatique et précoce de détection des différentes affections du spectre autistique par un centre de détection hors des centres de soins afin d'éviter le déni d'affection des parents préjudiciable à l'avenir des enfants.
  • Prise en charge précoce, intensive, globale et individuelle, dans le but de progresser en généralisant les acquisitions et les comportements.
  • Supervision des programmes et des pratiques par un superviseur qualifié BCBA extérieur à l'Institut Santé
  • Met a disposition d'un hébergement des parents et familles dans un micro village favorisant les échanges et l'accès aux établissements de soins tout en permettant aux parents d'avoir l'assurance de la poursuite du management des enfants après cours.
  • Avoir une une activité professionnelle pour un couple est difficile,  la formule micro village,  renforce l'accompagnement des familles résidentes.
  • Un pôle de formation des proches des victimes du spectre autistique:
    •         les soignants
    •         les assistants de vie scolaire (AVS)
    •         les enseignants et les professionnels
    •         et surtout Les PARENTS qui ont besoin de sortir de leur rôle pour poursuivre les méthodes utilisées par les centres de soins afin d'optimiser le retour des enfants dans la vie sociale et le monde du travail t l'age adulte.
  • L'emploi et son accès est une étape cruciale dans le passage de l'enfant vers l'adulte et de son rôle dans le monde social, Le centre de l'Institut Santé est un lieu ou de multiples activités peuvent permettre de valider des formations travail dans divers domaines à la portée des adolescents qui bien aiguillés trouveront leur voie professionelle.
  • Le vieillissement est une situation non encore élucidée chez les victimes des affections du spectre autistique, les recomandations du conseil de l'Europe pour désinstitualiser la vie des enfants handicapés en privilégiant la vie au sein de la communauté renforce le rôle social de l'Institut Santé
  • Assurer les parents de l' accompagnement long terme des enfants même en leur absence ou disparition.
  • La recherche d'innovation sera permanente puisque nos réseaux internationaux permettront de décripter en temps réel les articles scientifiques décrivant des progrès thérapeutiques.

 

 

 

Les facteurs de réussite :

  • Un Taux d'encadrement : 1 pour 1
  • la formation du personnel
  • la coordination des interventions
  • la mise en place d'outils nouveaux de facilitation de l'autonomie de tous les enfants et les personnes atteintes de troubles cognitifs et mentaux.
  • Un suivi des évolutions

 

 

 

 

 

 

 




 

 

 

 

  
Top